Logo Pokemag
Connaissez-vous ces femmes d'affaires marocaines ?

Connaissez-vous ces femmes d’affaires marocaines ?

On ne peut pas nier que le Maroc à bien franchi des pas en ce qui concerne la femmes. La réforme constitutionnelle de 2011 a été l’un des changements les plus marquants pour garantir l’égalité des sexes. Mais il est juste de mentionner qu’il y a encore un long chemin à parcourir pour résoudre les problèmes entre les sexes, notamment au niveau social.

Les femmes qu’on citera au long de cet article, ainsi que toutes les femmes marocaines puissantes, nous inspirent chaque jour à lutter pour nos droits et à embrasser notre singularité et notre unité à la fois.

Ces femmes d’affaires ont contribués dans la croissance du pays dans différents secteurs, découvrant-les ensembles. 

Nezeha Hayat

Hayat est la présidente et directrice générale de l’Autorité du marché des capitaux du Maroc dès 2016, qui est responsable des marchés de capitaux non bancaires du pays, tels que la bourse et les sociétés de courtage. Elle est également présidente du Comité régional Afrique/Moyen-Orient (AMERC) de l’Organisation internationale des commissions de valeurs jusqu’en 2022. En tant que défenseur des droits des femmes, elle est l’un des membres fondateurs et la présidente du Club des Femmes Administrateurs d’entreprises au Maroc (CFA Maroc), une organisation à but non lucratif qui œuvre pour promouvoir la participation des femmes aux conseils d’administration des entreprises publiques et privées.

Miriem Bensalah Chaqroun

Chaqroun détient un MBA en management international et finance, et rejoint ensuite son entreprise familiale, Holmarcom Group en 1986, fondée en 1978. Elle est également PDG de « Les Eaux Minérales d’Oulmes », l’une des principales marques d’eau minérale au Maroc qui est aussi présente en bourse. Chaqroun a été nommée par le Secrétaire général de l’ONU comme membre de l’Alliance mondiale des investisseurs pour le développement durable. Elle apparaît dans les 25 femmes les plus influentes du business en Afrique selon le jeune Afrique, elle fait partie aussi des listes de femmes d’affaires arabes les plus puissantes au Moyen-Orient où elle est classée 36 dans la liste 2021.

Salwa Idrissi Akhannouch

Akhannouch est le CEO et la fondatrice du Groupe AKSAL en 2004. Le groupe est le seul franchisé de 45 grandes marques au Maroc, dont Fendi, Gucci, Ralph Lauren, Zara, Banana Republic, Massimo Dutti, Pull & Bear et Gap. En 2008, le plus grand centre commercial au Maroc « Morocco Mall » a été lancé par Akhannouch, qui a officiellement ouvert ses portes trois ans plus tard. Elle a créé sa propre marque de cosmétiques sous le nom « Yan&One » en 2017 et a créé l’AKSAL SOCIAL INITIATIVE pour soutenir des projets sociaux, culturels, éducatifs et sanitaires. Elle figure aussi successivement dans la liste des « The Middle East’s power businesswomen » 2020 et 2021. Pour l’année courante, elle est placée 19ème.

Ghita Maria Zniber

Mme Zniber est le PDG du Diana holding : l’agriculture, l’oléiculture, l’aviculture, le commerce et la distribution sont tous incluent dans l’activité du holding. Avec plus de 50 ans d’expérience dans l’industrie alimentaire et des boissons, elle est également le CEO de la Fondation qui porte son nom Rita Zniber, qui permet l’adoption d’enfants abandonnés. Son secteur oléicole s’étend sur 1 000 hectares d’oliveraies avec une production annuelle de 500 tonnes d’huile d’olive extra vierge. Dans son secteur agricole se trouve une plate-forme de compostage d’une capacité de production de 10 000 tonnes par an.