Logo Pokemag

L’enfant fumeur lors du match de football est en effet âgé de 36 ans

Un fan de football turc a déclenché une grande viralité sur le web après que les caméras l’aient filmé en train de fumer dans les tribunes avant la victoire 2 à 1 de Bursaspor contre Fenerbahçe. La vidéo est rapidement fait le tour de la toile, et les gens ont été choqués et indignés qu’un […]

Un fan de football turc a déclenché une grande viralité sur le web après que les caméras l’aient filmé en train de fumer dans les tribunes avant la victoire 2 à 1 de Bursaspor contre Fenerbahçe.

La vidéo est rapidement fait le tour de la toile, et les gens ont été choqués et indignés qu’un jeune garçon soit autorisé à fumer.

Pour être honnête, dans la vidéo, il a l’air d’avoir le même âge que le garçon assis à côté de lui.

Le supporter, qui porte fièrement son haut et son foulard Bursaspor, n’a pas l’air d’avoir plus de 10 ans, mais on peut le voir fumer une cigarette en attendant le début du match avec son compagnon.

Mais après le lancement d’une campagne pour trouver le mystérieux fumeur, sa véritable identité a été confirmée, tout comme son âge. Il semble que beaucoup de gens qui ont vu l’enfant à l’écran vont être surpris.

Il semble que ledit “enfant” soit en fait un père de 36 ans qui était venu profiter du match avec son fils à l’arène Timsah, d’après une publication sur le compte Instagram de Yüreğini Koy Ortaya.

L’histoire de ce monsieur n’est tout de même pas finie, il n’a pas encore été confirmé s’il sera inculpé ou non, mais il est interdit de fumer dans les lieux publics, y compris les stades de sport, en Turquie. Si localisé, l’homme pourrait faire face à une amende de 69 livres turques (environ 150 dhs).

Le père au visage d’enfant a presque 40 ans et il doit avoir à traîner sa carte d’identité partout avec lui surtout pour faire la fête, tkerfissaaa.

Sur une photo prise de près, l’homme a l’air un peu plus proche de son âge que sur la vidéo. Et si on regarde bien dans sa main, on peut voir ce qui ressemble à une carte d’identité.

Bursaspor et Fenerbahçe ont tous deux de nombreux supporters en Turquie. Avant le match de dimanche, les deux équipes avaient convenu de faire don de tous les profits du match à des organismes caritatifs, y compris des organismes d’aide aux personnes atteintes du cancer, ainsi qu’à ceux qui soutiennent les enfants atteints du syndrome de Down.