Logo Pokemag
couple on building leaning head

Les gens se marient de moins en moins. Et la raison derrière est étonnante…

Nous vivons dans une époque singulière. La technologie nous encourage à disparaître dans un monde virtuel. Et les relations semblent de plus en plus difficiles. Et en signe d’évolution de ces aventures digitales apocalyptiques, même Facebook lance son application de rencontres. Avez-vous remarqué que vous avez été invité à moins de mariages dernièrement ? En […]

Nous vivons dans une époque singulière.

La technologie nous encourage à disparaître dans un monde virtuel.

Et les relations semblent de plus en plus difficiles.

Et en signe d’évolution de ces aventures digitales apocalyptiques, même Facebook lance son application de rencontres.

Avez-vous remarqué que vous avez été invité à moins de mariages dernièrement ?

En effet les taux de mariage dans le monde ont chuté de 8 points depuis 1990.

Place aux grands cerveaux de l’Université Cornell pour nous éclairer sur le pourquoi.

Leur nouvelle étude, intitulée “Mismatches In the Marriage Market” ou “Inadéquations dans le marché du mariage”, a tenté d’examiner ce qui pourrait expliquer la croissance du nombre de personnes célibataires ou vivant en couple hors de l’institution du mariage.

Se pourrait-il qu’il y ait moins d’amour ? 88 % des Américains consultés pour cette recherche affirment que l’amour est la raison principale pour se marier.

Pourtant, ce même sondage de Pew Research a cité un autre aspect important :

“Environ sept adultes sur dix (71 pour cent) ont affirmé qu’il est très important pour un homme de pouvoir subvenir aux besoins financiers d’une famille pour être un bon mari ou partenaire, alors que seulement 32 pour cent ont déclaré la même chose pour une femme.”

Et voici la conclusion des scientifiques de Cornell Institute :

“Cette étude révèle d’importants déficits dans l’offre de conjoints masculins potentiels.”

B7alla tgoul ma kaynch l’mli7 f’sou9 dial rjal li te9der tjewej bihoum chi bnya

Maintenant, quand je dis “l’mli7”, l’auteur principal de l’étude, Daniel T. Lichter, y donne sa définition :

“La plupart des femmes espèrent se marier, mais les pénuries actuelles d’hommes “mariables” – ayant un emploi stable et un bon revenu – rendent la tâche de plus en plus difficile, surtout dans l’économie actuelle des emplois instables et mal payés.”

Oui, trop d’hommes sont tout simplement économiquement peu attrayants.

Certains diraient que c’est triste qu’on en soit arrivé là. Et c’est vrai.

Comme les inégalités augmentent et la technologie profite de plus en plus d’une main-d’œuvre bon marché, l’amour devient sujet à des calculs précis.

On ne peut plus faire de plans à long terme. Et le mariage ne devient plus qu’un concept d’un autre temps.

Pourtant, il y a une autre tendance vers l’égalité. Lentement, les femmes gagnent de plus en plus.

Ce qui conduit Lichter à conclure comme suit :

“Le mariage est aujourd’hui majoritairement fondé sur l’amour, mais c’est aussi fondamentalement une transaction économique. De nombreux jeunes hommes d’aujourd’hui n’ont pas grand-chose à apporter au contrat de mariage, d’autant plus que le niveau d’éducation moyen des jeunes femmes dépasse maintenant celui de leurs prétendants masculins.”

Drari, ne vous inquiétez pas. Un jour la technologie finira par trouver un moyen de nous rendre tous complètement jetables.