Logo Pokemag
L'Espagne confisque des exportations de médicaments destinés au Maroc

L’Espagne confisque des exportations de médicaments destinés au Maroc

Le quotidien espagnol El Mundo a déclaré que l’Agence espagnole des médicaments et des produits sanitaires (AEMPS) “freine” les exportations de plusieurs médicaments en raison de problèmes d’approvisionnement potentiels causés par la nouvelle pandémie de coronavirus.

La cargaison confisquée était destinée au Maroc et à plusieurs autres pays, dont certains au Moyen-Orient et en Afrique du Sud.

Cette décision a provoqué un véritable tollé parmi les responsables de l’Organisation mondiale de la santé.

La cargaison était censée contenir plusieurs médicaments très demandés tels que l’insuline et l’hydroxychloroquine.

Le Maroc a exprimé sa frustration face à ce geste, qui est un choc compte tenu de la saine coopération bilatérale entre les deux pays.

Les relations entre l’Espagne et le Maroc pourraient connaître une rupture dans le contexte de l’évolution récente.

Le parti politique espagnol d’extrême droite Vox s’en prend au Maroc pour sa législation récemment approuvée visant à délimiter les frontières maritimes avec l’Espagne au large de la côte atlantique.

Le 31 mars, le Maroc a officialisé les lois 37-17 et 38-17 sur la délimitation de ses frontières maritimes.

Dans sa mer territoriale, le Maroc a le droit de construire et de protéger des pipelines, des câbles et des équipements de navigation. Le pays a également le droit d’appliquer ses lois fiscales, médicales et d’immigration dans la mer territoriale.