Logo Pokemag

L’observatoire de l’Atlas marocain pilote une découverte interstellaire révolutionnaire

Par l’intermédiaire du télescope TRAPPIST-Nord de l’Observatoire de l’Oukaimeden près de Marrakech, les astrophysiciens ont pu déceler des molécules de gaz dans une comète interstellaire.

Cette découverte est considérée comme historique et innovante, car les astrophysiciens n’ont rarement été en capacité de déceler ce genre de matériaux à l’intérieur d’un élément interstellaire. Cette découverte est saluée comme un progrès nécessaire pour la science, parce qu’elle permettra aux scientifiques d’établir de quoi est fait le milieu interstellaire. Avec cette nouvelle, les scientifiques seront capables de confronter notre système solaire à différents systèmes de la voie lactée.

L’Observatoire de l’Oukaimeden a été fondé en 2007 et a été le premier observatoire astronomique Universitaire du Maroc. Actuellement, il est géré conjointement par l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et l’Université de Liège en Belgique.

L’Observatoire de l’Oukaimeden a été fondé en 2007 et a été le premier observatoire astronomique universitaire du Maroc. Actuellement, il est géré conjointement par l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et l’Université de Liège en Belgique.

Depuis 2011, l’observatoire reçoit le Morocco Oukaimeden Sky Survey (MOSS). MOSS est constitué d’un groupe international d’astronomes passionnés qui ” effectuent une enquête sur les petits corps du système solaire “, d’après le site internet de MOSS.

MOSS a découvert quatre comètes, six objets géocroiseurs et désigné 4 660 planètes mineures depuis sa création.

Selon l’Université de Liège, le télescope TRAPPIST a été conçu pour détecter et caractériser des planètes en orbite autour d’étoiles autres que notre Soleil et pour étudier des comètes et autres petites corps du système solaire.

Il n’existe que deux de ces petits télescopes robotiques, dont l’un fonctionne à partir de l’observatoire des montagnes de l’Atlas au Maroc, l’autre est stationné à l’Observatoire de La Silla au Chili.