Logo Pokemag

Vogue: la couv de Meghan Markle est le plus vendu de l’histoire du magazine

Le numéro de septembre 2019 de British Vogue est le numéro le plus vendu du magazine, a annoncé le rédacteur en chef Edward Enninful sur Instagram, les exemplaires s’envolant des rayons et se vendant en dix jours.

Le numéro, intitulé “Forces pour le changement”, s’est démarqué des précédentes collaborations royales, puisqu’il présentait en couverture les portraits de 15 femmes influentes, dont Yara Shahidi et Salma Hayek (à la place de Markle).


L’histoire du magazine avec les Royals remonte à plusieurs décennies : La princesse Diana et la belle-sœur de Meghan, Kate Middleton, duchesse de Cambridge, ont déjà fait la couverture de British Vogue.


Enninful tweeted on Thursday : “#ForcesForChange, édité par The Duchess of Sussex @SussexRoyal, a été notre numéro le plus vendu dans l’histoire de #BritishVogue (épuisé en 10 jours)”.

Il a ajouté que cette question était “la plus grosse vente de la dernière décennie”.


Dans l’ensemble, la circulation imprimée et numérique du Vogue britannique a augmenté d’environ 1 %, rapporte la JMV, malgré le déclin de l’industrie au sens large qui a vu les titres Glamour et Teen Vogue de Condé Nast cesser leurs activités d’impression et passer entièrement au numérique.

Un chiffre important : le tirage de British Vogue est de 192 000 exemplaires, selon les derniers chiffres, tandis que son lectorat est de 861 000 personnes. Le British Vogue d’Enninful a contribué à la santé financière de l’éditeur Condé Nast, depuis qu’il a pris la direction de l’entreprise en 2017, après Alexandra Shulman. Condé Nast a enregistré des bénéfices avant impôts de 2,7 millions de livres (3,2 millions de dollars) en 2018, contre une perte de 13,5 millions de livres (17 millions de dollars) l’année précédente.

Autre fait : septembre est généralement le mois le plus important pour les magazines de mode, car il marque le début de la nouvelle saison. Mais le lectorat des magazines dans son ensemble est en chute libre au Royaume-Uni. Quelque 820 millions de magazines ont été vendus en 2011, tous titres confondus, contre 373 millions en 2018, selon Statista.

Contexte clé : Les chiffres soulignent l’influence de la touche royale et en particulier celle de Meghan, la duchesse du Sussex, qui s’est retirée des fonctions royales le mois dernier en compagnie de son mari, le prince Harry. Le couple mène une vie indépendante sur le plan financier et partage son temps entre le Canada et les États-Unis, mais retournerait au Royaume-Uni en mars pour remplir ses dernières fonctions royales.